Actualités

Image: Ont coupé le ruban rouge (d.g. à dr.) : Fernand Etgen, ministre de l'Agriculture, Änder Schanck (OIKOPOLIS), la ministre de l'Environnement Carole Dieschbourg et Madame la Bourgmestre Lydie Polfer

Inauguration NATURATA Howald - avec galerie d'images

19.10.2018


NATURATA Howald : voilà le 10ème point de vente de fermier bio du Luxembourg !


Voilà 30 ans que la coopérative des fermiers bio du Luxembourg (BIOG) s’est formé – et la mise en pratique d’un premier point de vente commun remonte à 1989. Ça fait 29 années que NATURATA Rollingergrund est une référence incontournable du mouvement bio au Grand-Duché. Il n’est toutefois pas resté le seul à servir ceux et celles qui veulent s’approvisionner en produits bio et locaux. Récemment, un troisième NATURATA Bio Marché a vu le jour rien qu’à Luxembourg-Ville. Situé à l’extrême sud de la capital - tout près des quartiers champignons Bonnevoie et Ban de Gasperich, « NATURATA Howald » vient joindre ses prédécesseurs au Rollingergrund et à Merl.

A l’échelle nationale, ce Bio Marché accueillant est le dixième magasin NATURATA misant, tout comme les autres, sur le concept du 100% bio, de préférence de provenance locale.

Les fermiers bio du pays profitent d’une commercialisation réussie

A la mi-octobre, l’inauguration officielle de NATURATA Howald fut célébrée avec de nombreux invités. De la part des hôtes, Sigmund Walbaum, administrateur délégué de NATURATA Luxembourg, et Änder Schanck, PDG du groupe OIKOPOLIS dont NATURATA fait partie intégrante, ont prononcé des mots de bienvenu. Côté hommes et femmes politiques, c’étaient M. Fernand Etgen, ministre de l’Agriculture, de la Viticulture et de la Protection des consommateurs et son homologue à l’Environnement, Mme Carole Dieschbourg, qui se sont adressés aux invités tout comme l’a fait Madame la bourgmestre de Luxembourg Lydie Polfer. Les trois politiciens ont souligné à l'unanimité l'importance du nouveau magasin pour les agricultures bio du Luxembourg tout en inscrivant cette ouverture à une tendance voulue et soutenue par un nombre toujours croissant de consommateurs/trices.

Pont entre producteur et consommateur

Ceci dit, tous les conférenciers ont signalé le lien étroit entre les agriculteurs et clients, caractéristique principal du concept BIOG/NATURATA. Dans son allocution, le ministre de l’Agriculture a notamment relevé l’implication des fermiers dans toute la filière de commercialisation des produits issus de leurs exploitations. Dans ce contexte, le ministre a qualifié d’exemplaire la manière dont les entreprises du groupe OIKOPOLIS montrent « du respect envers toutes les étapes de la chaîne de valeurs - et ils le font pleinement ». Se déclarant comme cliente convaincue de NATURATA, Madame la Bourgmestre a, de son côté, mis en avant le fait que comme consommateur, il est bon savoir que l’offre en aliments ne comprend que des produits labellisés bio comme il est le cas aux magasins NATURATA : « pour ceux et celles auxquels la meilleure et plus saine alimentation possible de la famille et des enfants tient à cœur », ce fait constitue « un véritable soulagement à l’heure de faire des courses. »

Des pionniers – « aussi sur le plan de l’action coopérative »

Pour conclure, la ministre de l’Environnement est revenu au nouveau label « fair & associative » mentionné par Mr Schanck dans son mot de bienvenu. Introduit l’année dernière par le réseau d’entreprises issu de la coopérative BIOG, ce sceau de qualité est réservé aux produits conformes à la charte y afférente. Celle-ci exige notamment que les exploitations membres maintiennent des relations coopératives avec les autres maillons de la chaîne de valeur concernée et participent aux tables rondes les réunissant.


Adresse / Horaires
Galerie d'images